Que sait-on du pont aérien militaire entre les Émirats arabes unis et le Maroc ?

Que sait-on du pont aérien militaire entre les Émirats arabes unis et le Maroc ?




L’armée de l’air des Émirats arabes unis a récemment opéré des vols entre ses bases aux émirats et celles au Royaume du Maroc.

Ce pont aérien militaire est sujet à interprétation.

Le compte Twitter Gerjon qui fait du monitoring du trafic aérien dans plusieurs régions du monde a révélé qu’au moins 17 vols militaires, principalement des C-17 et des A330-MRTT de l’armée de l’air des Émirats arabes unis ont effectué des aller-retours entre leurs bases aux émirats et des bases marocaines entre le 1ᵉʳ décembre, et ce, début de janvier 2022 sans survoler l’espace aérien algérien, rapporte Menadefense.

Trois de ces vols ont été opérés pour des raisons de maintenance aéronautique, fait savoir Gerjon.

Mais les raisons pour lesquelles les 14 autres vols ont été effectués restent indéterminées.

Ces vols seraient liés à la livraison de drones Wing-Loong émiratis, offerts au Maroc (un drone a été photographié en vol près d’une base marocaine au Sahara en décembre), à la livraison d’autres équipements militaires offerts par les Émirats arabes unis ou encore aux parties de chasses de VIP émiratis à l’occasion des fêtes de fin d’année.