Sahara: le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc




Oubbi Bouchraya, représentant en Europe et à l’Union européenne (UE) du front séparatiste armé Polisario, a dénoncé la politique française notamment son soutien au plan d’autonomie proposé par le Royaume du Maroc sur le Sahara au détriment du référendum voulu par les milices indépendantistes armées.

« La France a non seulement failli à ses obligations en matière de droit international, mais elle a aussi clairement soutenu et encouragé le Royaume du Maroc à se rebeller contre la légalité internationale », a déclaré Oubbi Bouchraya lors d’une séance publique organisée à la demande du Groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR) à l’Assemblée nationale française.

Axée sur le thème « bilan des actions de la France pour faire respecter le droit international, le cas du Sahara occidental », cette séance s’est transformée en un véritable réquisitoire contre la France.




« À l’intérieur comme à l’extérieur du Conseil de sécurité, la France a soutenu le Royaume du Maroc dans son rejet du référendum (d’autodétermination), a défendu la proposition unilatérale du Maroc relative à l’autonomie et a agi pour bloquer tout effort visant à permettre à la Minurso de surveiller la situation des droits humains », a déploré Bouchraya Bachir.

Il a souligné qu’au Sahara et dans la plupart des pays du voisinage immédiat, il y a un mécontentement de cette « immuable position favorisant le royaume au détriment des intérêts des autres pays de la région ».

Le responsable “saharoui” fait par ailleurs remarquer que ce “copinage” fait que le Maroc « rumine le plan à même de conduire toute la région vers une situation irréparable ».

Il dit tenir la France pour responsable de cette situation, et estime que l’instabilité ne prendra fin que si elle équilibre sa position. Pour Oubbi Bouchraya, le règlement du conflit du Sahara ne passera que par « la solution référendaire ».