Éducation: 15.000 cadres entament une formation qualifiante de 2 ans

Éducation : 15.000 cadres entament une formation qualifiante de deux ans




Un total de 15.000 candidats admis au concours de recrutement des enseignants cadres des Académies régionales d’éducation et formation (session décembre 2021), ont entamé lundi une formation qualifiante de deux ans.

Selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, il s’agit de 7.700 enseignants du primaire et 7.300 du secondaire, ayant rejoint les centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation sur l’ensemble du territoire national.

À cette occasion, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports Chakib Benmoussa a assuré, à Rabat, que les nouvelles mesures organisationnelles engagées ont permis d’améliorer la crédibilité des résultats, de promouvoir la transparence, de garantir l’égalité des chances et de consacrer le principe de l’excellence pour la sélection des meilleurs compétences.




Organisé le 19 novembre dernier, le concours a connu la hausse du nombre de postes réservés aux enseignants de la langue amazighe (400 en 2022 au lieu de 200 l’an dernier) et l’affectation pour la première fois de postes du secondaire aux spécialités Économie et Gestion et Technologie.

La moyenne d’âge était de 24,3 ans pour les candidates, contre 25,2 ans pour les candidats en ce qui concerne le primaire, alors que pour le secondaire, elle était de 23,7 ans pour les candidates et de 24,7 ans pour les candidats.

En outre, 64,2% des candidats définitivement admis ont obtenu leur bac avec mention, contre 43% pour la promotion antérieure, soit une hausse de 20 points. De plus, 77,5% de ces candidats ont obtenu leur bac ou licence avec mention.