Maroc: une découverte importante de gaz naturel

Maroc : Une découverte importante de gaz naturel renforce le projet Anchois




La société énergétique de transition Chariot a annoncé, ce lundi, le résultat d’évaluation et d’exploration d’Anchois-2, dans le cadre du projet gazier Anchois, au large du Maroc.

L’interprétation préliminaire des données confirme «la présence d’accumulations importantes de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits Anchois-2 avec une valeur nette calculée de gaz totalisant plus de 100 m, comparativement à 55 m dans le puits de découverte Anchois-1 original», a rapporté l’entreprise.

PDG par intérim de Chariot, Adonis Pouroulis a déclaré qu’«en plus de mener avec succès une opération de puits d’évaluation», l’entreprise «a fait une découverte de gaz importante au puits Anchois-2 qui dépasse largement les attentes».

«Nous continuons à mener des analyses plus approfondies sur les données recueillies à partir du puits , mais dans l’état actuel des choses, nous pensons que le résultat est transformationnel pour l’entreprise», a-t-il indiqué.




L’entreprise explique que «le puits Anchois-2 a été foré à une profondeur totale mesurée de 2 512 m par la plateforme de forage Stena Don dans 381 m d’eau».

«Une évaluation complète du puits a été entreprise par diagraphie filaire, y compris une évaluation pétrophysique, des tests de formation souterraine, y compris des pressions de réservoir et un échantillonnage de gaz, des carottes latérales et des profils sismiques de puits de forage», a souligné Chariot.

La cible d’évaluation que sont les sables à gaz B, a «une valeur nette totale calculée de gaz de plus de 50 m dans deux réservoirs empilés d’épaisseur similaire».

Aussi, «le réservoir supérieur est le prolongement d’un réservoir foré dans le puits de découverte d’origine, Anchois-1, le réservoir inférieur étant nouvellement identifié», a souligné la même source.




Les cibles d’exploration que sont les sables à gaz C, M et O ont été «rencontrées avec succès avec de multiples intervalles gazeux sur un intervalle brut de 250 m de distance mesurée sans réservoirs aquifères identifiés, dépassant sensiblement les attentes avant le forage», selon la même source.

Le sable à gaz A précédemment découvert n’a pas été ciblé dans le puits Anchois-2, en attendant de l’évaluer dans les opérations de rentrée ultérieures d’Anchois-1.

Par ailleurs, «des réservoirs de haute qualité ont été trouvés dans tous les sables gazeux», ce qui nécessitera une analyse plus approfondie concernant les implications positives sur les ressources gazières dans le champ élargi d’Anchois et l’ampleur du développement potentiel.

La réduction des risques de d’explorations supplémentaires dans la zone de licence de Lixus, compte tenu des attributs sismiques, sera étudiée de manière pus approfondie.