(Vidéo) France: refoulé d’un Airbnb car Maghrébin

(Vidéo) France: refoulé d’un Airbnb car Maghrébin




Sebti Bouadjadja, un entrepreneur de Mulhouse affirme que lui et sa famille ont été victimes de racisme le jour de Noël de la part d’une propriétaire, après avoir réservé un appartement pour quatre personnes auprès de la plate-forme Airbnb et dont l’accès leur a été refusé in extremis.

Voulant passer un bon moment en famille loin de chez lui, Sebti Bouadjadja, chef d’entreprise à Mulhouse, a décidé d’emmener sa famille à Annecy, pour rendre visite à sa sœur et son fils qui y vivent, rapporte Le Muslim Post.

Il a alors réservé un appartement pour quatre personnes auprès de la plate-forme Airbnb. Il a trouvé une location dotée d’un ascenseur, sa mère atteinte de la maladie de Parkinson et victime de plusieurs AVC étant dans l’incapacité de monter un escalier.

La réservation une fois validée, la famille quitte Mulhouse le jour de Noël pour Annecy où l’attendait la propriétaire de l’appartement pour faire l’état des lieux. Cette dernière se montre désagréable.




« Il ne manquait plus que je doive louer à des talibans », marmonne-t-elle avant de décider d’annuler la location à la surprise générale de la famille de l’entrepreneur.

Cette dernière a dû passer la nuit chez le frère de Sebti Bouadjadja dont la résidence ne dispose pas d’ascenseur pour accéder à l’étage.

L’entrepreneur mulhousien décide de porter plainte auprès du procureur de la République d’Annecy contre la propriétaire « pour des faits de discrimination raciale et d’injures non-publiques, à raison de l’origine ou de la religion ».

« En nous basant sur les éléments de preuve fournis, nous avons considéré que le problème signalé constitue une infraction à la politique de non-discrimination d’Airbnb », a indiqué Airbnb, qui a remboursé le 26 décembre les 460 euros de la location.

Par conséquent, la plate-forme a décidé de suspendre toutes les annonces, ainsi que les réservations que la propriétaire a effectuées sur Airbnb.