Ceuta: Vox en colère contre des pêcheurs marocains

Ceuta: Vox en colère contre des pêcheurs marocains




Le parti politique espagnol d’extrême droite Vox soulève à nouveau la supposée présence de pêcheurs marocains dans les eaux de Ceuta.

Dans une question écrite adressée au gouvernement Sanchez, la députée Teresa López a estimé que les «bateaux marocains continuent de pêcher dans les eaux espagnoles de Ceuta en toute impunité et en violation de la législation en vigueur».

La parlementaire a demandé à l’exécutif de coalition de gauche «s’il prévoit d’agir» pour empêcher les chalutiers marocains de pêcher dans la zone.

Dans sa réponse, le gouvernement a fait l’impasse sur les accusations de la députée de la formation d’extrême droite, se limitant à réitérer son engagement à «veiller au développement et à la prospérité de Ceuta et Melilla», rapporte Ceuta TV.

Et de préciser qu’il «défend les intérêts et les droits des Espagnols, y compris ceux des pêcheurs».
Une réponse que Teresa López a contestée, accusant le gouvernement central de «céder à l’extorsion du Maroc».

Pour rappel, fin décembre, le cabinet Sanchez avait démenti les allégations de Vox sur la présence de pêcheurs marocains dans les eaux de Ceuta.

À Melilla, le chiffon rouge que Vox agite est la ferme piscicole marocaine installée près de Chafarinas.