France: le CFCM fustige une campagne électorale « centrée » sur l’Islam

France: le Conseil français du culte musulman fustige une campagne électorale « centrée » sur l’Islam




Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fustigé cette semaine des « débats électoraux » trop « centrés » sur l’islam en France.

Dans une tribune parue dans Le Monde, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman, a ainsi appelé les candidats à la présidentielle à éviter les « amalgames préjudiciables » à l’unité nationale.

« Le détournement » de la foi et des pratiques religieuses musulmanes « par des extrémistes […] appelle de notre part et de la part de nos concitoyens une vigilance et une lutte ferme et continue afin de nous protéger mutuellement », a-t-il écrit.

« Faut-il pour autant accepter que les débats électoraux soient centrés sur notre religion, comme si celle-ci était la source de toutes nos difficultés et de tous nos maux ? Faut-il pour autant verser dans un discours essentialiste qui érige des murs entre les citoyens et crée la division dans notre pays ? », s’est-il interrogé.

Le président du Conseil français du culte musulman a fait observer que « sous le couvert de la lutte contre l’extrémisme se réclamant de l’islam, le discours de certains est devenu presque un appel à se débarrasser des musulmans de France ».

« C’est un fait: des débats et des polémiques autour de la religion musulmane se sont multipliés, un racisme latent, qui se veut imperceptible, caché sous les dehors acceptables de la liberté d’expression, se manifeste de plus en plus ouvertement », a-t-il déploré.