Lancement de MoroccoTech, marque nationale de promotion du secteur digital

Lancement de MoroccoTech, la marque nationale de promotion du secteur digital




La ministre déléguée auprès du Chef du Gouvernement, chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, a annoncé ce vendredi à Rabat le lancement de l’initiative «MoroccoTech», la marque nationale de promotion du secteur digital marocain.

MoroccoTech, issu d’une démarche partenariale public-privé, a pour ambition de positionner le Royaume du Maroc comme destination numérique de choix à l’international et de créer une dynamique globale qui profitera à l’ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique.

L’initiative soutiendra les efforts phares, programmes, projets et communications autour du Royaume du Maroc en tant que destination numérique premium.

Pour sa part, le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a mis en exergue le potentiel du secteur du numérique pour créer des emplois à la hauteur de la demande intérieure et internationale.




Il a, par ailleurs, exprimé sa volonté de travailler avec le ministère de la Transition numérique afin de fournir les moyens nécessaires à ces aspirations, notamment les budgets, les formations et les techniques alternatives de formation.

De son côté, le président de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), Omar Seghrouchni, a mis l’accent sur la contribution de la Commission dans MoroccoTech, qui serait d’insuffler l’esprit «Morocco Trust» et «Moroccan Trust» à MoroccoTech.

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a assuré que MoroccoTech permettra, en outre, d’accélérer encore plus le rythme et d’aborder certains sujets structurants, pour une transformation technologique réussie au service d’un développement durable et inclusif de la société et de l’économie marocaines.

La journée du lancement de « MoroccoTech » est rythmée par de nombreux échanges notamment sur le rôle que pourrait jouer la diaspora dans le rayonnement numérique du Royaume du Maroc.