La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc




Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le Maroc. Dans un tweet, l’état-major général de la défense (EMAD) a indiqué qu’il menait une opération permanente de « surveillance maritime » dans les eaux territoriales espagnoles à Mellila, proche du Maroc, fait savoir Vozpópuli.

La nouvelle a suscité une vague de réactions au Maroc. Plusieurs médias du royaume considèrent que la présence du navire espagnol à Melilla est une provocation qui risque d’aggraver la grave crise diplomatique ouverte entre les deux pays depuis des mois.

« L’Espagne provoque le Maroc », ont titré certains quotidiens marocains, tandis que d’autres parlent de « nouvelle crise » ou de « menaces de guerre ».




Ce n’est pas la première fois que la Marine fait part des missions qu’elle effectue dans les enclaves espagnoles proches du Royaume du Maroc pour préserver sa souveraineté, notamment dans les rochers de Vélez de la Gomera, à Al Hoceima, et dans les îles Chafarines, où elle maintient une forte présence militaire constante.

Pour rappel, la Marine espagnole avait procédé au transfert des corps enterrés dans les rochers de Vélez de la Gomera et à Al Hoceima dans un cimetière à Melilla en raison de l’état de dégradation avancé des cimetières dans ces enclaves.

Récemment, le commandement de la marine a aussi effectué une mission pour évaluer le moral des agents en poste dans ces enclaves et voir comment améliorer leurs conditions de vie et de travail.