Espagne: les saisonnières marocaines victimes de racisme

Espagne: les saisonnières marocaines victimes de racisme




Les saisonnières marocaines actuellement à Huelva, dans le sud de l’Espagne, seraient victimes de racisme et de discrimination.

Des actes d’agressions physiques et des actes d’agressions verbales sont quotidiennement enregistrés et les autorités sont invitées à réagir.

Moins d’une semaine après le départ de la première vague, ces saisonnières sont déjà au centre de plusieurs discriminations dénoncées par l’Organisation Démocratique du Travail.

Dans un communiqué, l’organisation a décrit le mauvais traitement et le racisme que subiraient certaines saisonnières marocaines dans le sud du pays.

L’organisation cite par exemple le propriétaire d’un centre commercial à Huelva, qui a clairement interdit à toutes les Marocaines de ne pas entrer dans son magasin.

Même constat au niveau de certains cafés et des centres de loisirs de la ville, a-t-elle déploré, précisant que si elles sont admises, elles devaient payer le double.

Pour rappel, le gouvernement espagnol s’est engagé cette année « à intensifier les efforts de l’inspection du travail lors de la campagne de récolte », tout en accordant « une attention particulière aux conditions des travailleurs migrants ».

De plus, les contrôles de l’Inspection du travail débuteront en février et s’étaleront jusqu’à la fin de la saison, prévue en juin.