Le trafic aérien frôle les 10 millions de passagers en 2021

Le trafic aérien frôle les 10 millions de passagers en 2021




Les aéroports du Royaume ont enregistré un trafic aérien commercial de plus de 9,9 millions de passagers en 2021, en croissance de 38,9% par rapport à 2020, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

« Durant l’année 2021, qui a été marquée par la persistance de la crise sanitaire, les aéroports du Royaume ont connu une amélioration au niveau du trafic aérien par rapport à l’année 2020, en enregistrant un volume de trafic commercial passager de 9.938.607 passagers, dont plus du tiers enregistré durant la période du 15 juin au 31 août, contre 7.155.091 passagers accueillis durant l’année 2020, soit une hausse de l’ordre de 38,9%.

Ce trafic représente 40% du trafic aérien enregistré en 2019 », indique l’Office national des aéroports dans un communiqué.

Durant la saison estivale 2021, et avec la reprise des vols internationaux coïncidant avec le lancement, sous l’égide de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, de l’opération « Marhaba 2021 », le trafic aérien international a enregistré une bonne performance.




Il a en effet accueilli plus de 3,56 millions de passagers à travers 31.255 vols durant la période allant du 15 juin au 31 août 2021, soit un taux global de récupération de l’ordre de 64,67% par rapport à la même période de l’année 2019, précise la même source.

Avec 4.150.015 passagers, l’aéroport Mohammed V a enregistré durant 2021 une hausse de 38,4% par rapport à 2020 et une baisse de 59,76% comparativement à 2019, fait savoir l’Office national des aéroports, ajoutant que les aéroports de Tétouan, de Guélmim, de Dakhla, de Nador et de Tanger sont les aéroports qui ont enregistré les taux de récupération les plus élevés par rapport au trafic de l’année 2019, soit respectivement 153%, 87%, 76%, 75% et 64%.

S’agissant du trafic aérien intérieur, avec 1.582.220 passagers accueillis durant 2021, il a enregistré une augmentation de 39,6% par rapport à 2020 et une régression de 47,37% par rapport à 2019. Le trafic aérien international est en hausse de 38,77% par rapport à 2020 et en baisse de 62,13% par rapport 2019.




Le trafic aérien international a enregistré 8.356.387 passagers. Ce trafic représente 84% du trafic aérien global. Hormis les pays du Maghreb et l’Amérique du Sud, tous les autres marchés ont enregistré une amélioration par rapport au trafic enregistré en 2020.

Les meilleures performances ont été enregistrées au niveau des marchés de l’Amérique du Nord, de l’Europe et du Moyen et Extrême Orient avec respectivement +82,38%, +42,53% et +33,58% par rapport à 2020.

Durant l’année 2021, il y a eu 104.036 mouvements aéroportuaires, en croissance de 42,02% par rapport à l’année 2020 et en régression de 50,59% par rapport à 2019. La part de l’aéroport Mohammed V est de 43,34% de ce trafic, Marrakech Menara (14,26%) et Tanger Ibn Battouta (9,54%).

Le fret aérien a enregistré durant 2021 une hausse de 13,94% par rapport à 2020 et une diminution de 27,19% par rapport à 2019. Il s’est établi à 69.981,49 tonnes contre 61.419,26 tonnes en 2020 et 96.120,76 en 2019.