(Vidéo) Réouverture des frontières marocaines: Nasser Bourita reste prudent

(Vidéo) Réouverture des frontières marocaines: Nasser Bourita opte pour la prudence




«La réouverture des frontières fait l’objet de débats», a indiqué lundi 24 janvier à la Chambre des représentants le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. «Chaque pays prend les mesures nécessaires pour contenir la propagation de la pandémie, en prenant en considération l’évolution de sa propre situation épidémiologique», a-t-il ajouté en réponse à des questions de députés sur le sujet. Le chef de la diplomatie a reconnu que le nombre des contaminés au Maroc par la Covid-19 est «alarmant», soulignant que les cas quotidiens d’infection se compte en milliers. Même si les infections pourraient avoir atteint le pic, il faut rester prudent quand à l’évolution des chiffres des réanimations et des décès, tempère Nasser Bourita. Le ministre a reconnu l’importance de rouvrir les frontières.




Mais toujours «en tenant compte l’évolution de la situation épidémiologique dans le royaume». Devant les députés, Nasser Bourita a affirmé que «certains pays ayant rouvert leurs frontières ont commencé à revenir progressivement sur cette décision». Et de préciser que «cette décision dépend de la mise en place de toutes les conditions nécessaires pour protéger la santé des personnes qui entreront au royaume et aussi celles qui le quitteront vers l’étranger». La semaine dernière, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustafa Baitas, a annoncé qu’une commission ministérielle examine la question de la réouverture des frontières. Pour rappel, les membres du comité scientifique marocain ont appelé à la réouverture des frontières après le 31 janvier.