(Vidéo résumé) CAN – Maroc vs Malawi

(Vidéo résumé) CAN – Maroc vs Malawi




Collectivement et individuellement supérieurs, les Lions de l’Atlas écartent le modeste Malawi pour poursuivre leur aventure à la CAN 2022. Les Flames, vite en tête grâce au chef-d’oeuvre de Mhango à 42 mètres, ont cédé devant En-Nesyri puis Hakimi, buteur décisif sur coup franc et homme du match.




Le Maroc a largement dominé le Malawi mardi malgré un but surprise des Flammes en début de match (2-1). Ce succès à Yaoundé ouvre aux Lions de l’Atlas les portes des quarts de ifnale où ils affronteront le vainqueur de Côte d’Ivoire – Egypte.

Mission accomplie pour le Maroc. Eliminés en huitième de finale en 2019, les Lions de l’Atlas n’ont cette fois pas failli. Malgré l’ouverture du score précoce de leurs adversaires, Ils ont écarté le Malawi mardi 25 janvier en gardant le contrôle du ballon durant l’intégralité du match pour s’offrir une qualification en quarts de finale de la CAN-2022.

Le match débute tranquillement après une minute de silence observée en mémoire des victimes du mouvement de foule survenue avant Cameroun-Comores.et que les deux blocs s’observent et se jaugent sans se mettre en danger, un coup de tonnerre retentit dans le stade Ahmadou Ahidjo : Mhango envoie une frappe de 35 mètres qui va se loger directement dans la lucarne de Bounou (6e, 0-1).

Les Marocains ont été cueillis à froid et passent immédiatement la vitesse supérieure. Comment une longue attaque-défense entre le favori maghrébin et son outsider. Louza voit plusieurs de ses tentatives repoussées (15e, 17e) tandis qu’En-Nesyri manque d’égaliser à de multiples reprises (20, 29e, 36e). Saïss trouve la barre en reprenant de la tête un coup franc (34e) et Hakimi voit une frappe sur coup de pied arrêté être délogée de la lucarne par Charles Thom (28e).




Le Maroc prend à la gorge le Malawi

Côté Malawi, on ne renonce pas à aggraver son avantage, profitant notamment de la vitesse de Mhango qui se présente face à Bounou mais croise trop sa frappe (23e). L’arbitre de touche signale finalement un hors-jeu.

Les Lions de l’Atlas trouvent finalement la faille juste avant le retour aux vestiaires. Amallah centre et En-Nesyri reprend de la tête. Le gardien est enfin battu (45e+1, 1-1). Au retour des vestiaires, les Marocains supérieurs mais les attaques lancées sont désormais stériles et peu inquiétantes. En face; les Flammes sont moins timorées qu’en première mi-temps et se projettent de nouveau vers l’avant. Madinga adresse un centre parfait mais ni Mhango ni Bounou ne parviennent à le reprendre (62e).

Hakimi très en vue dans ce match est dans tous bons coups. Sur une percée côté droit, sa frappe heurte la main d’un Malawite. L’arbitre ne branche cependant pas (66e). Mais, quelques instants plus tard, il donne l’avantage au Maroc sur un coup franc quasiment identique à celui inscrit contre le Gabon en match de poule (70e, 2-1).

Après 64 minutes à courir après le score, les Marocains peuvent souffler tout en tentant de se mettre définitivement à l’abri. Mmaee bat son défenseur côté gauche et centre en retrait pour En-Nesyri, qui vise le petit filet. Sa frappe est contrée (77e).

Malgré la belle résistance du Malawi, le Maroc est donc qualifié pour les quarts de finale. Les Lions de l’Atlas auront un défi à leur mesure puisqu’ils affronteront le vainqueur de Côte d’Ivoire–Egypte.