Une marocaine poignardée à mort en pleine rue à Londres

Une marocaine poignardée à mort en pleine rue à Londres




Une Marocaine de 43 ans a été poignardée à mort lundi dernier par son ex-mari de 41 ans en pleine rue au quartier Maida Vale, à Londres.

Le meurtrier présumé est décédé après avoir été renversé par un automobiliste qui tentait de l’arrêter.

À Maida Vale, toute la communauté marocaine est sous le choc.

Un des leurs, Yasmin Wafah Chkaifi, une mère de deux enfants âgés de 16 et 18 ans, a été poignardé à plusieurs reprises par Leon Mccaskie, son ex-compagnon alors qu’elle allait chercher ses enfants à l’école.

La quarantenaire a succombé à ses blessures.

Selon des témoins sur place, un homme avec une cagoule qui attendait dans un parc a sauté sur la femme qui marchait dans la rue.

« J’ai vu un homme poignarder une femme avec un couteau. Je l’ai entendu crier de douleur. Je voulais essayer de le faire venir vers moi pour faire gagner du temps.




Nous avons essayé de la sauver », raconte au quotidien Evening Standard Raad Jiyad, 52 ans.

Dans la foulée, l’agresseur s’est fait renverser par un automobiliste de 26 ans.

Ce dernier a été arrêté par la police.

La famille de la défunte est dévastée par cet horrible meurtre.

« Elle avait un cœur en or, c’était une belle et merveilleuse femme. Elle avait des amis de toutes les cultures et nous essayons toujours de comprendre de quoi il s’agit. Toute la famille est choquée. Sa mère a été transportée à l’hôpital à cause de cet horrible meurtre. Cela nous a tous dévastés », a dit à MailOnline Haida, la tante de Yasmin.

« Elle ne méritait pas de mourir. Gardez-la dans vos prières s’il vous plaît. Tous ceux qui la connaissaient savaient qu’elle était une bonne personne », ajoute l’un des fils de la victime.