Maroc: un nouveau tournant vers la réalisation de “la souveraineté vaccinale et sanitaire”

Le Maroc va amorcer un nouveau tournant vers la réalisation de “la souveraineté vaccinale et sanitaire”




Le Maroc va amorcer un nouveau tournant vers la réalisation de “la souveraineté vaccinale et sanitaire” après le lancement, jeudi à Benslimane, des travaux de construction d’une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19 et autres vaccins à Benslimane, a indiqué le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb.

Dans une déclaration à la presse lors de la cérémonie de lancement de ces travaux, présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le ministre de la santé a souligné que le lancement de ce chantier royal permettra au Royaume de fabriquer des quantités importantes du vaccin à même de renforcer l’autosuffisance de cette substance et de l’exporter vers les pays africains.

Le Maroc a tiré les leçons de la crise sanitaire qu’il a traversée et le reste du monde, a-t-il assuré, ajoutant que le Royaume s’est engagé dans cette étape en vue de faire face à la pénurie des vaccins et à leur distribution injuste, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait présidé, le 5 juillet 2021 au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins.

Ce projet structurant s’inscrit dans le cadre de la volonté du Souverain de doter le Royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc.

Il a pour objet la production du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du Royaume et de faire du Maroc une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du “fill &finish”.