Les tomates marocaines gagnent du terrain au Royaume-Uni

Les tomates marocaines gagnent du terrain au Royaume-Uni




La tomate marocaine connaît une croissance forte au Royaume-Uni. De janvier à novembre 2020, les ventes de tomates du Royaume du Maroc vers le Royaume-Uni sont passés de 72,81 millions de kilos en 2020 à 97,33 millions en 2021.

Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis le Brexit, la plupart des pays européens ont souffert sur le marché du Royaume-Uni. L’Espagne qui était un acteur clé par exemple, a réduit ses exportations de tomates de -24,14%.

Les ventes de tomates marocaines au Royaume-Uni ont augmenté de 66,83 %, passant de 49,84 millions de kilogrammes en 2016 à 83,15 millions de kilogrammes en 2020.

Le Royaume du Maroc est le troisième plus grand fournisseur de tomates au Royaume-Uni.

Le pays d’Afrique du Nord a vendu 83,15 millions de kilogrammes de tomates au Royaume-Uni pour une valeur de 104,32 millions d’euros (1,12 milliard de MAD).




Avant le Brexit, le Royaume du Maroc et le Royaume-Uni ont signé l’accord d’association le 26 octobre 2019. L’accord, entré en vigueur le 1er janvier 2021, vise à préserver les partenariats bilatéraux entre les deux pays après le Brexit.

En février 2020, une nouvelle ligne maritime directe devrait s’ouvrir entre le Maroc et le Royaume-Uni dans le but d’aider les produits marocains à contourner les frictions frontalières post-Brexit sur les marchandises arrivant via l’Europe.

Le Royaume du Maroc sera relié directement au Royaume-Uni à travers la compagnie de United Seaways qui promet « de réduire les temps de trajet des marchandises marocaines de plus de six jours par route à moins de trois ».

À noter que les 3 principaux pays à la lutte sur le marché du Royaume-Uni restent les Pays-Bas, le Maroc et l’Espagne qui fournissent ensemble au Royaume-Uni 91,36 % des tomates qu’il importe.