Reprise des vols vers Laâyoune et Dakhla: Binter menacé par le Polisario

Reprise des vols vers Laâyoune et Dakhla : le Polisario menace la compagnie aérienne Binter




Les médias du groupe séparatiste armé Polisario ont lancé des avertissements et des menaces contre la compagnie aérienne régionale espagnole Binter qui a annoncé la repise de ses vols vers Laâyoune et Dakhla dès le 7 février, date à laquelle le Royaume du Maroc prévoit de rouvrir son espace aérien.

Le délégué du Front séparatiste armé Polisario en Espagne, Abdullah Arabi, dans une lettre adressée en août dernier à la direction de Binter, avait « exigé » que la compagnie aérienne « interrompe immédiatement » tout ce qui concerne la reprise de ses vols vers le Sahara et prévenu que, dans le cas contraire, elle engagerait « des actions en justice » devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui a déjà rendu une décision en sa faveur.

En novembre, un chef militaire des milices séparatistes armées du Polisario, Taleb Ammi Deh, a annoncé que le mouvement indépendantiste mènera des attaques au-delà du « mur de la honte » contre toutes sortes de cibles, cibles aériennes, cibles maritimes et cibles terrestres.

« L’attaque éclair contre la zone de Guerguerat menée en janvier dernier n’était que pour alerter et avertir que nous avons la capacité de viser directement la cible… Mener une attaque contre la présence marocaine, ce n’est plus qu’une question de temps », avait-il ajouté, appelant les entreprises étrangères, notamment espagnoles, à quitter le Sahara.