Les respirateurs artificiels 100% marocains enfin autorisés

Les respirateurs artificiels 100% marocains enfin autorisés




Après plusieurs mois de blocage, les respirateurs artificiels Made in Morocco ont enfin reçu le quitus des autorités sanitaires.

La signature du protocole d’accord a eu lieu en présence du ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et celui de l’Industrie, Ryad Mezzour.

« Nous sommes sur la bonne voie. Il est prématuré de parler de cela pour le moment, mais nous avons fait beaucoup d’avancées avec le ministère de la Santé », affirme un industriel, membre du cluster médical à l’origine de cette initiative.

En donnant son autorisation à la certification du respirateur artificiel 100% marocain, les autorités sanitaires viennent de faire un grand pas dans la mise sur le marché de ce produit, qui pourrait donner plus de chances aux cas critiques du Covid-19.

C’est en 2020 que l’initiative de fabriquer de tels respirateurs avait été prise par un collectif de professionnels.




Ce collectif est composé d’une quinzaine d’entreprises opérant dans les secteurs de l’ingénierie, de l’aéronautique, de l’automobile et de l’électronique. L’idée est d’empêcher une saturation des unités de réanimation et de soins intensifs.

Il est reproché au ministère de la Santé une certaine « lenteur bureaucratique » dans la gestion de ce dossier.

Quant au ministère de l’Industrie, il lui est reproché de n’avoir pas suffisamment expérimenté ce dispositif médical.

Il faudra attendre juillet 2021, pour qu’une mission parlementaire se penche sur la question et recommande aux ministères de la Santé et de l’Industrie, une coordination pour évacuer le dossier du respirateur artificiel à 100% marocain.

Les concertations ont abouti le 28 décembre 2021, à la signature du protocole d’accord dédié au développement de la fabrication nationale de dispositifs médicaux et de produits de santé.