Maroc: le salaire de Vahid Halilhodžić fait réagir le Parlement

Maroc: le salaire de Vahid Halilhodžić fait réagir le Parlement




La défaite du Royaume du Maroc face à l’Égypte sur le score de 2-1 durant les prolongations lors du quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) froisse le Parlement.

Ce dernier a dans son viseur le sélectionneur marocain Vahid Halilhodžić et la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Les parlementaires sont dépités.

Ils peinent à comprendre que des moyens soient mis à la disposition de l’équipe du Royaume du Maroc pour peu de résultats.

Le député Abdessamad Heikar a adressé une question écrite au ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, Chakib Benmoussa pour connaître les émoluments du technicien bosniaque, et du budget alloué aux dépenses de son staff technique, médical et administratif.

Quant au groupe socialiste, il a interpellé le ministre sur les dysfonctionnements derrière les échecs à répétition de l’équipe marocaine de football.




Sans oublier de pointer du doigt la responsabilité de la Fédération royale Marocaine de Football (FRMF).

Le groupe parlementaire estime que la Fédération royale Marocaine de Football est l’une des institutions sportives nationales les plus riches, et « on ne peut donc pas imputer la grande confusion, les résultats négatifs et les revers successifs de l’équipe nationale dans les Coupes africaines, à de faibles moyens ou un faible budget ».

Pour le groupe socialiste, ce constat « confirme de manière tangible la faiblesse et l’incapacité de la Fédération royale Marocaine de Football à mettre le doigt sur les dysfonctionnements pour les corriger, se contentant de nommer des cadres techniques étrangers avec des salaires exorbitants, sans aucun résultat ».




À lire aussi:

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc est le mieux payé de la CAN