Depuis les Émirats arabes unis, Pedro Sanchez appelle à l’apaisement avec le Maroc

Depuis les Émirats arabes unis, Pedro Sanchez appelle à l’apaisement avec le Maroc




Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, en visite aux Émirats arabes unis, a assuré que le Maroc est un « allié stratégique » avec lequel l’Espagne entretient « une relation très positive ».

Pedro Sanchez a réaffirmé ce mercredi, depuis les Émirats arabes unis, la volonté de l’Espagne de continuer à renforcer la relation « très positive » qu’elle entretient avec le Maroc.

« Nous avons toujours considéré le Maroc comme un allié stratégique dans de nombreux domaines, tels que l’immigration, le développement économique et la sécurité », a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement espagnol a aussi assuré que son pays travaille à « renforcer cette collaboration bilatérale » avec le Maroc, rappelant par ailleurs que « l’Espagne est un allié important » pour le Maroc au sein de l’Union Européenne.




Ces propos de Sanchez sonnent comme un nouvel appel à l’apaisement des tensions avec le Royaume du Maroc, après la main tendue du roi Felipe VI qui exprimait le 17 janvier dernier, sa volonté d’entamer une nouvelle relation bilatérale avec le Royaume du Maroc.

Mais le Royaume du Maroc est resté sur sa position, exigeant « beaucoup plus de clarté » de la part de l’Espagne sur la question du Sahara.

De son côté, l’Espagne continue d’appeler à une solution politique mutuellement acceptable pour les parties dans le cadre de l’Organisation des Nations unies.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a souligné, ces dernières semaines, la nécessité de « trouver une solution à ce conflit qui dure depuis des décennies », sans toutefois aller dans la direction du Royaume du Maroc.