France: Leila Slimani exprime ses craintes sur la question identitaire et la candidature d’Éric Zemmour

France: Leila Slimani exprime ses craintes sur la question identitaire et la candidature d’Éric Zemmour




À quelques semaines de l’élection présidentielle en France, l’écrivaine franco-marocaine, Leila Slimani, a exprimé ses craintes sur la question identitaire et la candidature d’Éric Zemmour.

Dans une interview accordée ce jeudi 3 février au journal Le Parisien, à l’occasion de la sortie du deuxième tome de son ouvrage titré « Le pays des autres », Leïla Slimani a exprimé ses craintes sur la question identitaire en France.

« Ce qui m’inquiète énormément, c’est cette idée que l’identité serait quelque chose de fixe, qui vous serait donnée de manière presque génétique, que vous seriez Français parce que vous avez la bonne religion ou la bonne couleur de peau », explique-t-elle.

La gagnante du Prix Goncourt 2016 s’étonne aussi de la montée du candidat Eric Zemmour dans les sondages.




Elle s’étonne du « peu de réactions, de colère » que suscite sa candidature et le nom de son parti, Reconquête.

« On a quand même un candidat dont le parti a un nom qui fait référence à la Reconquista, une entreprise du XVe siècle qui consistait à mettre dehors une population, presque à la déporter, à moins qu’elle ne se convertisse », s’indigne Leila Slimani.

Et d’ajouter : « Pardon, mais, une France dans laquelle on ne pouvait pas avorter, où l’homosexualité était interdite et où on mettait à la télévision des émissions racistes, moi ça ne me fait franchement pas rêver…

Je pense beaucoup aux gens qu’on appelle les musulmans dans ce pays […] et qui sont pris en étau entre cette haine raciste et les islamistes. Comme si on nous arrachait notre identité des deux côtés ».