Réouverture des frontières: vers l’obligation vaccinale au Maroc ?

Réouverture des frontières : s’achemine-t-on vers l’obligation vaccinale au Maroc ?




Pour préserver les acquis de la gestion de la crise sanitaire et rapidement atteindre l’immunité collective, le Royaume du Maroc pourrait recourir à l’obligation vaccinale, dans le cadre de la réouverture des frontières.

Après l’épineuse décision de reprise des déplacements internationaux, annoncée pour le 7 février, les autorités font désormais face au défi de l’immunité collective, fait savoir le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia, précisant qu’elles se retrouvent désormais dans une situation où il faut éviter toute aggravation de la situation sanitaire.

Contraindront-elles tous les Marocains à achever leur schéma vaccinal, et ainsi éviter le pire ? s’interroge le journal, rappelant que la réouverture des frontières fait courir au Royaume le risque de perdre les acquis sanitaires.

Seule une atteinte rapide de l’immunité collective permettra de gérer sereinement le risque de la dégradation de la situation sanitaire, a-t-il souligné.

Le gouvernement serait dans cette dynamique, note le journal, selon lequel une rencontre entre le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accompagné notamment de son ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et les leaders des principaux partis politiques représentés au Parlement, ceci dans le cadre des concertations pour la prise des mesures, qui doivent accompagner la réouverture des frontières.

L’objectif de cette rencontre est de discuter des décisions que pourrait prendre l’Exécutif pour que la campagne vaccinale soit une réussite.

Il s’agit ainsi d’inciter les Marocains à se faire vacciner complètement avec les 3 doses recommandées. Cela va-t-il aller jusqu’à l’instauration de l’obligation vaccinale ? La réponse dans quelques jours.