Burkina: le nouveau président de la communauté islamique de la Tidjania exprime sa gratitude au Roi Mohammed VI

Burkina: le nouveau président de la communauté islamique de la Tidjania exprime sa profonde gratitude au Roi Mohammed VI pour son soutien constant




Le nouveau président de la communauté islamique de la Tidjania du Burkina Faso, Cheikh Sidi Mohamed Maiga, a exprimé sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour Sa sollicitude et Son soutien constants.

Cheikh Sidi Mohamed Maiga a rendu visite, mercredi en compagnie d’une délégation de la communauté, à l’ambassadeur de SM le Roi à Ouagadougou, M. Youssef Slaoui, au siège de l’ambassade.

Au début de cette rencontre, M. Youssef Slaoui a exprimé à Cheikh Sidi Mohamed Maiga, ses sincères condoléances, et à travers lui aux membres de sa famille, et à l’ensemble des membres et disciples de la communauté, suite au décès de son père, Cheikh Aboubacar Maiga, l’ex-président de la communauté islamique de la Tidjania et ancien président d’honneur de la section de la Fondation Mohammed VI des ouléma Africains en République du Burkina Faso.

Il a loué les vertus et les qualités du défunt qu’il a mises à profit pour servir l’Islam et consolider les valeurs de tolérance et de coexistence dans son pays et dans le reste de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Le diplomate marocain a également félicité Cheikh Sidi Mohamed Maiga pour sa nouvelle responsabilité de Président de la communauté Islamique de la tidjania, lui souhaitant plein succès dans ses nobles missions.




À cette occasion, Cheikh Sidi Mohamed Maiga a mis en relief les sentiments d’affection et de fidélité que son défunt père avait pour le Royaume du Maroc, ainsi que les liens spirituels empreints de loyauté et de considération qu’il entretenait avec le Royaume.

Il a saisi l’occasion de cette rencontre pour renouveler l’attachement et la loyauté à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, soulignant sa reconnaissance et sa gratitude pour la Haute sollicitude dont Sa Majesté le Roi entoure tous les mourides.

Il a aussi fait part de sa ferme détermination à renforcer les liens qui unissent la communauté islamique de la tidjania au Royaume du Maroc.

D’autre part, les deux parties ont rappelé les liens historiques anciens qui unissent le Royaume du Maroc et la République du Burkina Faso, insistant notamment sur les composantes spirituelles et religieuses qui les distinguent et qui puisent leur force dans le rite sunnite qui appelle à un islam modéré et du juste milieu, loin de toutes les pratiques destructrices qui cherchent à semer les graines de la discorde entre les fils et les filles d’un même pays.




À cet égard, Cheikh Sidi Mohamed Maiga a remercié l’ambassadeur Youssef Slaoui pour son engagement, dans le cadre de la vision royale perspicace et des Hautes orientations royales, à renforcer les relations fortes qui unissent les deux pays dans le domaine de l’encadrement religieux.

Il a salué le soutien et la contribution du Royaume à la réalisation de la paix spirituelle des pays du continent, exprimant son admiration pour le rôle efficace joué par l’Institut Mohammed VI pour la Formation des Imams Morchidines et Morchidates, ainsi que la Fondation Mohammed VI des ouléma Africains dans la promotion des valeurs de tolérance et de modération prônées par l’Islam.

À l’issue de cette visite, l’assistance a imploré le Tout-Puissant de Préserver Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, de Perpétuer sur Lui les bienfaits de la santé, de Lui Accorder longue vie, et de Combler le Souverain en la personne de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan, de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid et de tous les membres de l’illustre Famille Royale.

L’assistance a également imploré Dieu d’accorder aux deux pays frères, le Royaume du Maroc et la République du Burkina Faso, davantage de progrès, prospérité, paix et de sécurité.