Le gouvernement pourrait sanctionner les fonctionnaires sans pass vaccinal à jour

Le gouvernement pourrait sanctionner les fonctionnaires sans pass vaccinal à jour




Le gouvernement pourrait sanctionner les fonctionnaires qui n’ont pas encore mis à jour leur pass vaccinal.

Une interdiction sur le lieu de travail suivie de retenue sur salaire serait envisagée pour les contraindre à prendre la 3ᵉ dose du vaccin anti-Covid-19.

Selon le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, le Royaume du Maroc pourrait instaurer l’obligation pour tous les fonctionnaires de l’État de justifier d’une 3ᵉ dose de vaccin anti-Covid, comme condition sine qua non pour accéder sur leur lieu de travail.

Et à ce titre, tout fonctionnaire sera dans ce cas considéré comme absent, et verra les jours non travaillés retenus de son salaire, avance le journal.

Le journal rappelle que cette mesure est déjà appliquée au ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration.

Ce département a imposé le pass vaccinal à tous ses fonctionnaires, au risque d’être considérés comme dans « une situation d’abandon de poste, avec toutes les conséquences qui en découlent juridiquement ».

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, aurait soutenu cette décision, ordonnant le recensement de tous les fonctionnaires qui ne sont à jour et de tout faire pour les convaincre de la nécessité de se conformer à cette mesure sanitaire.