Maroc: SDX Energy revoit ses ambitions à la baisse

Maroc : SDX Energy revoit ses ambitions à la baisse




La société britannique SDX Energy basée à Londres et spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière a décidé de revoir ses ambitions au Maroc et en Égypte.

Cette année, les dépenses en investissement de SDX Energy vont baisser sur l’ensemble de ses opérations, et seront de l’ordre de 21,5 à 23 millions de dollars pour une production inférieure à la moyenne soit 5 900 barils équivalents pétrole par jour, en 2021, rapporte Ecofin.

Au Royaume du Maroc, la société britannique envisage de réduire ses investissements d’environ 6 millions de dollars par rapport à 2021.

Mark Reid, PDG de la compagnie, justifie cette décision par la suspension, pour 5 ans, d’un contrat client. Il s’attend à avoir une plus grande précision sur la fourniture future de gaz et sur les prix permettant de soutenir sur la durée un nouveau contrat.

En Egypte, « nos prévisions de production pour l’ensemble de l’année 2022 sont inférieures à la production réelle de 5 886 barils équivalents pétrole par jour en 2021, principalement en raison de la proposition de cession prévue pour South Disouq et de l’épuisement naturel des puits », a déclaré le responsable.