Spoliation immobilière: une association appelle le roi Mohammed VI au secours

Spoliation immobilière: une association appelle le roi Mohammed VI au secours




L’Association droit et justice au Maroc (ADJM) appelle une fois de plus le roi Mohammed VI à lui prêter main forte pour une affaire de spoliation immobilière.

Dans une lettre ouverte datant du 26 décembre 2016, l’Association droit et justice au Maroc avait sollicité l’intervention du souverain et de l’ex-président de la République française, François Hollande pour qu’ils aident les victimes de la spoliation foncière.

Cette fois, l’association demande au roi Mohammed VI d’intervenir. En parallèle, l’Association droit et justice au Maroc avait créé un Mécanisme anti-spoliation avant la nomination en octobre 2021 du nouveau ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi.

« Certes, des mesures ont bien été prises par les gouvernements successifs. Mais force est de constater que les avancées ne sont pas à la hauteur des espérances légitimes de la population et des victimes », regrette l’Association. Pire, la situation s’est fortement aggravée avec la pandémie de Covid-19.

Les prédateurs du foncier « s’appuient sur ce fléau » pour accomplir leurs forfaits.

Alors que les professionnels du droit luttent seuls contre « des agissements inqualifiables », des manœuvres visent à les « empêcher d’accomplir leur mission », alerte l’Association droit et justice au Maroc.

Au fil des ans, la spoliation foncière est devenue une industrie favorisant le blanchiment d’argent et la corruption, commente L’Économiste.