Le Japon intègre le Maroc dans son « Livre Bleu Diplomatique »

Le Japon intègre le Maroc dans son « Livre Bleu Diplomatique »




Le Japon souhaite développer davantage ses relations économiques avec le Royaume du Maroc à travers une plus forte implantation des entreprises nippones dans le Royaume, écrit le ministère des Affaires étrangères du Japon dans son dernier rapport annuel 2021.

Dans ce rapport, publié récemment et qui s’intitule « Livre Bleu Diplomatique 2021 », le ministère japonais des Affaires étrangères consacre tout un chapitre aux relations du pays du soleil levant avec le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Dans ce chapitre, le ministère revient notamment sur les visites effectuées dernièrement par les responsables japonais au Royaume du Maroc dans le but de renforcer les relations bilatérales et développer davantage la coopération avec le Royaume.

Le rapport cite particulièrement la visite effectuée en janvier 2020 au Royaume du Maroc par le ministre d’Etat japonais pour les Affaires étrangères, Keisuke Suzuki.




Une visite en vue de participer aux travaux de la Commission mixte Japon-Maroc en vue de discuter de la mise en œuvre concrète de divers types de coopération, notamment dans le domaine économique.

Le livre bleu diplomatique se fait également l’écho de la visite au Royaume du Maroc, en février 2020, du vice-ministre parlementaire pour les Affaires étrangères, Shinichi Nakatani, à la tête d’une importante délégation de responsables des secteurs public et privé du Japon dans l’objectif de promouvoir le commerce et l’investissement en Afrique.

De telles visites officielles n’ont cessé de contribuer au développement des relations séculaires d’amitié et de coopération qu’entretiennent le Japon et le Royaume du Maroc, lit-on dans ce rapport.

Au volet des relations bilatérales, le ministère japonais des Affaires étrangères relève que le Japon et le Royaume du Maroc ont su développer au fil des années de fortes relations d’amitié, de coopération et de partenariat.




Ces fortes relations d’amitié, de coopération et de partenariat sont fondées sur les liens étroits qui existent entre la famille impériale du Japon et la famille Royale du Maroc.

Articulé autour de cinq chapitres, le rapport donne un aperçu général sur l’ensemble des activités diplomatiques du Japon entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 et aborde aussi certains événements importants survenus jusqu’en avril 2021.

Il comprend également des dossiers spéciaux traitant de thématiques spécifiques de la politique étrangère japonaise.

Parmi les sujets abordés figurent, notamment, la réponse à la pandémie du nouveau Coronavirus, le renforcement de la position du Japon au sein de la communauté internationale, la diplomatie économique japonaise, la coopération internationale du Japon ainsi que le désarmement, la non-prolifération et les utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire.