Ce que pense l’Espagne concernant la présence de drones marocains près de Ceuta et Melilla

Voici ce que pense l’Espagne concernant la présence de drones marocains près de Ceuta et Melilla




Le gouvernement espagnol a affirmé, en réponse à une question écrite du sénateur du parti Compromis (gauche de la région de Valence) Carles Mulet García, que le Royaume du Maroc est «souverain» d’installer des missiles et des drones près de Ceuta et Melilla.

L’exécutif Sanchez a précisé que le Royaume du Maroc est dans son droit de gérer la surveillance de ses frontières avec les moyens qu’il juge appropriés, rapporte ce mardi El Faro de Melilla.

Dans sa réponse, le gouvernement espagnol a réitéré sa détermination à entretenir la meilleure relation de voisinage possible avec le Royaume du Maroc, qualifié à cette occasion de «partenaire stratégique», et assuré qu’il continuera à «défendre les intérêts de l’Espagne».

Pour rappel, le sénateur Carles Mulet García avait déjà manifesté, en octobre, ses préoccupations des conséquences de l’installation par les Forces armées royales (FAR) de drones près de Ceuta et Melilla, rappelant que les deux villes «ne sont pas placées sous la protection de l’OTAN».