Réouverture des frontières: la joie des premiers MRE arrivés au Maroc

Réouverture des frontières : la joie des premiers MRE arrivés au Maroc




De nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atterri lundi 7 février à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, après plus de deux mois d’attente de la réouverture des frontières aériennes fermées fin novembre pour limiter la propagation du variant Omicron.

Grande était la joie de ces Marocains résidant à l’étranger en provenance de Toulouse à leur arrivée à Casablanca à bord de l’un des premiers vols d’Air Arabia.

Avant de retrouver leurs proches, ils ont été soumis au protocole sanitaire en vigueur, à savoir la présentation d’un pass sanitaire et d’un test PCR négatif de moins de 48 heures. Ils devaient subir aussi un test antigénique sur place, fait savoir la Map.

Le contrôle sanitaire aux frontières s’effectue conformément à la législation en vigueur et aux recommandations du ministère de la Santé et de la protection sociale.

Ceci en fonction de la situation épidémiologique nationale et internationale. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Moussif, médecin chef de l’aéroport Mohammed V, dans une déclaration à la presse.

Au Maroc, le contrôle se fait en deux étapes : d’abord, à l’atterrissage de l’avion (présentation de PCR négatif et pass vaccinal), et ensuite les voyageurs subissent un test rapide sans attendre, a-t-il expliqué, précisant qu’en cas de test positif, le passager est informé et prié de se placer en quarantaine.

Le gouvernement avait annoncé la réouverture, le 7 février, de l’espace aérien aux vols au départ et à destination du Royaume du Maroc.

La nette amélioration de la situation épidémiologique ces derniers jours, a amené les autorités à prendre cette décision très attendue.