La France s’inspire de la gestion allemande de l’Islam

La France s’inspire de la gestion allemande de l’Islam




Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur français, estime que le lancement du Forum de l’islam de France (FORIF) est un acte plus “fondateur” que ne l’était le Conseil français du culte musulman (CFCM) à son époque. « Alors historique, c’est à l’histoire de le dire. Mais fondateur, oui, à coup sûr ! C’est un moment très important parce que c’est la première fois que nous entendons les mosquées ou les personnes qui ne se sentaient pas représentés. On sait tous que l’un des grands problèmes du Conseil français du culte musulman, même si tout n’y était pas mauvais, c’est qu’il ne représentait pas toujours la base et qu’une très grande partie des mosquées indépendantes — plus de la moitié de celles qui existent en France — ne sont pas affiliées à une fédération ».




C’est ce qu’a déclaré Gérald Moussa Darmanin dans une interview qu’il a accordé à SaphirNews à l’issue de la première édition du Forum de l’islam de France. Selon le responsable, le fait de lutter contre les ingérences étrangères et de vouloir représenter l’islam dans sa diversité est fondateur. « J’espère que ce sera historique », a-t-il ajouté, précisant que le Forum de l’islam de France est calqué sur le modèle allemand. « Il y a plusieurs types de modèles. On a préféré le modèle allemand plus participatif, plus ouvert, plus démocratique que d’autres modèles qui sont fermés, a expliqué le ministre de l’Intérieur français. Voilà, donc, on fait un essai ! Le modèle allemand nous a inspiré non pas par mimétisme franco-allemand, mais parce qu’on pense que c’était le meilleur ».