Ottawa: reconstitution du groupe d’amitié parlementaire Canada-Maroc

Ottawa: reconstitution du groupe d’amitié parlementaire Canada-Maroc




Le Groupe d’amitié parlementaire canado-marocain vient d’être reconstitué à la suite des élections générales au Canada de septembre 2021 ayant abouti à la formation d’un nouveau gouvernement dirigé par le chef du Parti Liberal, Justin Trudeau.

La reconstitution de ce groupe parlementaire s’est déroulée jeudi au siège du Parlement fédéral, qui vient de reprendre ses travaux à Ottawa, en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc, Souriya Otmani, en sa qualité d’invitée d’honneur.

Ce groupe d’amitié est composé de parlementaires issus des diverses formations politiques du Sénat et de la Chambre des Communes. Il est co-présidé par la députée Rachel Bendayane du Parti Libéral et la sénatrice Salma Ataullahjane du Parti Conservateur.

Selon un communiqué, les co-présidentes ont exprimé leur pleine satisfaction de la recomposition de ce groupe qui a toujours existé lors des précédents exercices législatifs et a été très actif au sein du parlement canadien.

Elles ont mis en exergue l’excellence des liens de coopération et d’amitié entre le Canada et le Maroc qui célèbrent cette année 60 années de relations diplomatiques.




L’accent a été mis sur les liens fructueux qui les lient à leurs homologues parlementaires marocains et se sont déclarés désireux de coordonner leurs actions et initiatives tant sur le plan bilatéral qu’au niveau des différentes instances et institutions parlementaires internationales, francophones et autres.

«Les deux co-présidentes ont aussi annoncé que les 60 ans de relations diplomatiques entre le Canada et le Royaume du Maroc seront dignement soulignés et célébrés cette année, au cours d’une cérémonie spéciale rassemblant tous les parlementaires et les présidents des deux chambres», indique-t-on.

L’ambassadeur du Maroc à Ottawa a remercié, à cette occasion, les deux co-présidentes et les parlementaires présents pour avoir pris l’initiative du renouvellement du groupe d’amitié parlementaire.

Mme Otmani a rappelé le rôle primordial que la diplomatie parlementaire est appelée à jouer de manière constante pour orienter les politiques publiques et faire prévaloir les valeurs de la démocratie.