Le président de l’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Abdelmadjid Tebboune porte de nouvelles accusations contre le Maroc




Alors qu’Algérie vient de dégeler les relations avec la France, elle n’est visiblement pas près de renouer les liens avec le Royaume du Maroc.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a porté de nouvelles accusations contre son voisin de l’Ouest.

« Il y a un dégel dans les relations « entre l’Algérie et la France, a déclaré le président algérien dans un entretien à des médias algériens diffusé mardi soir par la télévision algérienne.

S’agissant des relations entre le Maroc et l’Algérie, Abdelmadjid Tebboune a déclaré qu’elles « n’ont pas changé depuis le début de la crise, pis elles se sont aggravées », a-t-il dit.

« Actuellement, le Maroc s’appuie sur la propagande et les fake-news avec le soutien d’Israël », a-t-il dénoncé.

Abdelmadjid Tebboune estime que cette guerre n’aura pas un impact, car le citoyen algérien est conscient que « tout ce qui porte atteinte à l’unité nationale et tente d’attaquer l’Armée et tout ce qui vise à inventer des problèmes entre le Président et l’Armée, etc., viennent de l’appareil de propagande mobilisé par le voisin contre l’Algérie, et soutenu par Israël ».

Alger a rompu ses relations diplomatiques avec Rabat le 24 août dernier.

Le 22 septembre, l’Algérie a fermé son espace aérien à tous les avions marocains. Deux des points de friction demeurent la question du Sahara et le rapprochement entre le Maroc et Israël.