Le Royaume du Maroc envisage de rationner l’eau

Le Royaume du Maroc envisage de rationner l’eau




Pour faire face à la problématique de la pénurie en eau, les autorités envisagent de recourir, dans les prochains jours, à une fourniture programmée d’eau potable dans les régions. Une réelle menace sur les foyers marocains.

Cette option serait fortement envisagée et des réunions se multiplient entre l’exécutif et les autorités locales, fait savoir le quotidien arabophone Assabah, selon lequel l’objectif est d’anticiper et de mettre en place un plan d’urgence permettant de réduire sensiblement le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Ainsi, la fourniture de l’eau potable dans les grandes villes pourrait ainsi être limitée durant la journée, avec une suspension durant la nuit pendant une période non encore déterminée.

Ce scénario, ajoute la même source, devient de plus en plus probable au regard des dernières perspectives concernant la pluviométrie.

Selon les chiffres officiels, le Royaume du Maroc connaît un déficit pluviométrique évalué à plus de 53%, se traduisant par une moyenne de 38,8 mm entre le 1ᵉʳ septembre 2021 et le 31 janvier 2022.

À la même période un an auparavant, le Royaume du Maroc s’était déjà vu arroser de quelque 106,8 mm de pluie.