Maroc: 6 milliards de dirhams pour financer et restructurer les dettes des agriculteurs

Le Maroc va consacrer 6 milliards de dirhams au financement et à la restructuration des dettes des agriculteurs




Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a présenté, ce jeudi, en détail la répartition de l’enveloppe de 10 milliards de dirhams (MMDH) consacrée au financement du programme exceptionnel visant à atténuer les effets du retard des précipitations, en application des directives royales.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, Lekjaa, a expliqué que le financement de ce programme exceptionnel, élaboré par l’exécutif, vise à réduire l’impact du déficit pluviométrique sur l’activité agricole en soutenant les agriculteurs et éleveurs en difficulté.

Et de préciser que le budget alloué est constitué de 3 milliards de dirhams à titre de contribution du Fonds Hassan II pour le Développement économique et social, 6 milliards de dirhams dédiés au financement et à la restructuration des dettes des agriculteurs, notamment les petites agriculteurs qui recourent à chaque campagne agricole à l’emprunt.




1 milliard de dirhams sera réservé à l’assurance récolte au titre de la campagne agricole en cours.

Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a également souligné que 3 milliards de dirhams de cette dotation totale seront affectés au financement des différentes activités agricoles impactées, notamment le secteur de l’élevage, en fournissant aux éleveurs le fourrage nécessaire à des prix convenables et des médicaments.

Par ailleurs, il a affirmé que le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, présidera une réunion avec les différents départements ministériels concernés pour annoncer incessamment la mise en oeuvre de ce programme exceptionnel dans les plus brefs délais, afin d’assurer l’efficacité de son application et ainsi soutenir cette catégorie de la société qui contribue de manière significative à la croissance de l’économie nationale.