Après Rayan au Maroc, Haidar meurt suite à une chute dans un puits en Afghanistan

Après Rayan au Maroc, Haidar meurt suite à une chute dans un puits en Afghanistan




Deux semaines après la mort du petit Rayan qui a secoué le Royaume du Maroc et le monde entier, le petit Haydar est décédé à l’âge de 5 ans après être tombé dans un puits il y a trois jours dans le village reclus de Shokak en Afghanistan. «Avec une grande tristesse, le jeune Haidar est séparé de nous pour toujours», a déclaré Anas Haqqani, conseiller principal du ministère de l’Intérieur des talibans.

Si les secours ont réussi à sortir Haidar vivant du puits après des travaux acharnés, et que l’enfant qui respirait a immédiatement reçu de l’oxygène par une équipe médicale, il a perdu la vie quelques minutes après avoir retrouvé la liberté alors qu’il était transporté vers un hélicoptère qui devait l’amener dans un hôpital, rapporte la chaîne d’information saoudienne Al-Arabiya. Le grand-père du garçon a déclaré à l’AFP qu’il est tombé dans le puits, qui est profond de 25 mètres.




Ceci alors qu’il voulait aider des adultes à creuser un nouveau puits dans ce village du sud-est du pays ravagé par la sécheresse. Si les secours ont d’abord réussi à remonter Haidar avec une corde sur environ 10 mètres, ce qui aurait aggravé la situation selon la BBC, l’enfant s’est retrouvé coincé et les secours ont dû creuser pour essayer de le sortir, non sans rappeler la course contre la montre qui a tenu le monde en haleine pour sauver Rayan.

D’abord conscient, le garçon était en mesure de bouger ses bras et le haut de son corps. Plusieurs vidéos partagées par les Talibans – qui voulaient montrer que, contrairement aux accusations, ils ne ménagent aucuns efforts pour sauver des vies – laissaient entendre l’enfant répondre à son père qui lui demandait de rester calme, assurant qu’il allait être sauvé. Cependant, 24h00 avant d’être sorti du puits, l’enfant avait cessé de communiquer.