Capital investissement: la Banque Européenne d’Investissement dévoile son bilan au Maroc

La Banque Européenne d’Investissement dévoile son bilan dans le capital investissement au Maroc




Le Royaume du Maroc est l’un des marchés les plus actifs pour ce qui est du capital investissement en Afrique, a indiqué, jeudi à Casablanca, la directrice des opérations de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) dans les pays voisins de l’Union Européenne (UE), Flavia Palanza.

« La Banque Européenne d’Investissement est un investisseur en capital-investissement au Royaume du Maroc depuis 1999 et a depuis engagé 354 millions d’euros (en décembre 2021) dans 30 fonds de capital-investissement, avec 58 investissements actifs dans des entreprises privées pour un montant total de 465,5 millions d’euros (en décembre 2021) », a précisé Mme Flavia Palanza.

Mme Flavia Palanza intervenait lors du deuxième rendez-vous du cycle de conférences « Morocco 21 », initié par News Com Africa Holding (NCA Holding), consacré à l’accès au financement des petites et moyennes entreprises (PME).

Mme Flavia Palanza a en outre relevé que le rôle des institutions financières non bancaires (finance participative, crédit-bail, capital-investissement) au Royaume du Maroc s’intensifie, en particulier pour les petites et moyennes entreprises, soulignant que les autorités ont mis en place dans ce sens une série de mesures de soutien aux entreprises.




En parallèle, les services financiers numériques et l’éducation financière renforcent davantage l’inclusion financière et l’accès au financement, a-t-elle poursuivi.

Cette conférence organisée en partenariat avec Tamwilcom, une institution financière publique de garantie et de financement, a été aussi l’occasion pour Palanza de souligner que la plupart des petites et moyennes entreprises ont besoin de prêts de petite dimension, mettant l’accent à ce propos sur l’importance des « prêts intermédiés ».

« Les prêts intermédiés aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) représentent un secteur clé d’activité de la Banque Européenne d’Investissement », a-t-elle dit.

Mme Flavia Palanza a noté que la Banque Européenne d’Investissement coopère avec un large éventail d’intermédiaires financiers qui proposent des produits destinés aux petites et moyennes entreprises et aux micro-entreprises, et que ces concours représentent 1/3 des interventions de la Banque Européenne d’Investissement au Royaume du Maroc.

La directrice des opérations de la Banque Européenne d’Investissement dans les pays voisins de l’Union Européenne a aussi relevé que les réformes juridiques pour accroitre la taille maximale, permettent aux organismes de microcrédit de servir également les petites entreprises.




Elle a fait savoir que la Banque Européenne d’Investissement appuie les micro-entrepreneurs pour maintenir l’emploi à travers plusieurs opérations dans la microfinance.

Et de préciser que la Banque Européenne d’Investissement propose des solutions d’expertise et des financements dédiés aux banques locales, notamment à travers le Trade Competitiveness Programme et l’accès plus large aux financements, en donnant la priorité aux secteurs de l’agriculture, du textile et celui de l’automobile.

NCA Holding a lancé en novembre dernier le cycle de conférences « Morocco21 », une initiative visant à approfondir la réflexion et le partage de savoir-faire dans la construction du Royaume du Maroc du 21ème siècle.

Chaque conférence propose de se pencher sur des axes stratégiques dans la mise en œuvre du nouveau modèle de développement et ce, avec la contribution d’experts internationaux pour permettre un partage d’expérience et de best practices (meilleures pratiques) avec des leaders mondiaux.

Une centaine d’invités, experts, décideurs, dirigeants d’entreprises et acteurs de la société civile, sont conviés.




Ils sont sont conviés dans le but d’enrichir les échanges et d’approfondir la discussion.

La première conférence « Morocco 21 » a été consacrée à la sécurité digitale des organisations dans leur processus de digitalisation, pilier de transformation dans les recommandations de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement.

Parmi les chantiers essentiels qui seront abordés dans les mois prochains figurent les compétences des métiers du futur, les écosystèmes de recherche scientifique et d’innovation, l’accélération des énergies propres, l’environnement comme levier de création de richesse, l’inclusion du monde rural ou encore Dakhla comme nouveau hub africain des investissements étrangers.

Premier bailleur de fonds multilatéral au monde, notamment pour le financement de l’action en faveur du climat, la Banque Européenne d’Investissement est une institution à but non lucratif, bras financier de l’Union Européenne.

Elle met en œuvre les politiques de l’Union Européenne en matière de financements. Ses actionnaires sont les 27 États membres de l’Union Européenne.