Le programme de soutien au monde rural vise à atténuer les effets du retard des précipitations

Le programme exceptionnel de soutien au monde rural vise à atténuer les effets du retard des précipitations




Le programme exceptionnel de soutien du monde rural, lancé en exécution des Hautes Orientations Royales, vise à atténuer les effets du retard des précipitations en attendant le retour des pluies en mars prochain, et ce en vue de soutenir les cultures printanières.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion de travail ministérielle, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a relevé que ce programme, doté d’une enveloppe financière globale estimée à 10 milliards de dirhams, s’articule autour de trois principaux axes portant sur l’aide directe en vue de préserver le pouvoir d’achat des agriculteurs et garantir l’approvisionnement en fourrage à des prix convenables, outre l’aménagement et l’équipement de points d’eau et la vaccination de 24 millions têtes de bétail.




Le programme concerne aussi le soutien à l’irrigation des arbres fruitiers plantés dans le cadre de l’agriculture solidaire, le soutien aux assurances relatives aux périodes de sécheresse auxquelles les agriculteurs contribuent à hauteur de 30-35 dirhams et reçoivent une indemnité de 400 dirhams pour chaque hectare.

Il a assuré dans ce cadre que le gouvernement consacrera 1,2 milliard de dirhams au profit des bénéficiaires de cette assurance qui sont affectés par la rareté des précipitations, soulignant que cette contribution couvrira près d’un tiers des terres cultivées.

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a également relevé que le Groupe Crédit agricole soutiendra les personnes ayant contracté des crédits durant la saison agricole actuelle, en procédant au rééchelonnement de leurs dettes, notant que cette mesure est de nature à permettre aux personnes ayant perdu leurs cultures d’hiver de se rattraper pendant la saison printanière.