Les Marocains d’Espagne (entre autres) attendent la reprise des liaisons maritimes

Les Marocains d’Espagne (entre autres) attendent la reprise des liaisons maritimes




La communauté marocaine en Espagne attend impatiemment la reprise des liaisons maritimes pour se rendre au Royaume du Maroc à l’été prochain.

Le Royaume du Maroc a rouvert le 7 février son espace aérien fermé le 29 novembre pour limiter la propagation du variant du Covid-19, Omicron.

Mais les frontières maritimes, quant à elles, continuent d’être fermées.

Pour les Marocains résidant en Espagne, la situation devient difficile dans la mesure où ils ne peuvent se rendre au Royaume du Maroc que par voie aérienne.

Mais depuis l’annonce de la reprise des vols, les prix des billets pour le seul vol opéré par Air Arabia depuis Majorque, sont hors de prix.

Boujemaa, originaire d’Al Hoceïma, n’est pas très emballé par les voyages aériens pour se rendre au Royaume du Maroc.

« Dans l’avion, on peut à peine transporter des choses », se plaint-il, appelant à la reprise des liaisons maritimes pour pouvoir rejoindre sa ville natale au Maroc avec son véhicule.




Depuis la fin de l’été 2020, il n’est plus retourné au Royaume du Maroc, confie-t-il. En revanche, son ami, Youssef, prévoit de se rendre en avion à Tétouan.

« Comme je n’ai pas de voiture, je m’en fous », explique-t-il, précisant qu’il ne s’est pas rendu au Maroc depuis le début de la pandémie.

Khalid, qui est originaire de Rabat, est un marchand de légumes. Il était au Royaume du Maroc en octobre dernier, juste avant la fermeture de l’espace aérien.

Il assure que plusieurs de ses voisins « se préparent à se rendre au Maroc », même si beaucoup d’entre eux préfèrent attendre la reprise des liaisons maritimes pour y aller avec leur voiture.

Comme eux, de nombreux Marocains s’impatientent de la reprise des routes maritimes entre le Royaume du Maroc et l’Espagne et espèrent que l’Opération Marhaba pourra avoir lieu cette année, après deux éditions manquées en 2020 et 2021.