Sahara marocain: une délégation de l’ambassade des États-Unis visite des projets de développement

Sahara Marocain: Une délégation de l’ambassade des États-Unis visite des projets de développement




Une délégation de l’ambassade des États-Unis s’est déplacée, cette semaine à Laâyoune et Dakhla, pour rencontrer les bénéficiaires des programmes de développement économique soutenus par l’initiative de Partenariat des États-Unis au Moyen-Orient (MEPI), comprenant les plateformes numériques DakhlaConnect et LaâyouneConnect, ainsi qu’un programme de formation professionnelle pour les jeunes sans emploi.

Ce voyage d’affaires de quatre jours, apprend-on ce vendredi d’un communiqué de l’ambassade, a été couronné par la cérémonie de remise des diplômes au profit de 50 jeunes entrepreneurs de la ville Dakhla.

Ces jeunes diplômés ont bénéficié d’une formation en marketing digital, e-commerce et réseautage, visant à stimuler la croissance de leurs entreprises grâce à des séminaires de 3 jours qui se sont déroulés entre avril et décembre 2021.




Cette cérémonie s’est tenue dans les locaux du Centre régional d’investissement (CRI) de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Lancée il y a un peu plus d’un an, la plateforme numérique DakhlaConnect vise à faciliter le contact des entreprises locales avec les partenaires d’affaires potentiels, notamment les investisseurs étrangers.

La plateforme fournit également des informations essentielles sur la région aux investisseurs, prestataires, fournisseurs et entrepreneurs potentiels.

En octobre dernier, la plateforme LaâyouneConnect a été lancée sur les mêmes bases.

Ces plateformes sont le résultat d’un partenariat entre l’initiative de Partenariat des États-Unis au Moyen-Orient, des Centres régionaux d’investissement, les wilayas locales et l’organisation américaine J.E Austin Associates.

Elles répertorient actuellement plus de 10 000 entreprises.




Elles ont reçu des dizaines de milliers de visites et des centaines de demandes d’informations de la part d’investisseurs potentiels du monde entier.

Elles ont bénéficié d’un financement de 100 000 dollars par l’initiative de Partenariat des États-Unis au Moyen-Orient.

Les membres de la délégation ont aussi assisté à des ateliers de compétences interpersonnelles dispensés au profit de jeunes gens sans emploi de Dakhla et Laâyoune, à travers le programme «Skills for success».

Ce programme, exécuté par Amideast a été subventionné par l’initiative de Partenariat des États-Unis au Moyen-Orient à hauteur de 1,35 million de dollars.

Ce programme devrait profiter à 900 jeunes sans emplois dans les prochaines années, particulièrement à des femmes et à des personnes à besoins spécifiques.