Casablanca, 5ème principale ville francophone en Afrique

Casablanca, 5ème principale ville francophone en Afrique




Casablanca a régressé dans le dernier classement de l’ONU des principales villes francophones en Afrique, occupant désormais la 5ᵉ place derrière, Douala, la 2ᵉ ville camerounaise.

Selon les dernières projections des Nations-Unies, en matière de démographie urbaine, citées par une étude du Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone (CERMF), la capitale économique du Royaume du Maroc aura cette année une population estimée à 3,8 millions, inférieure aux 3,9 millions projetés pour la ville camerounaise.

Ce recul de la ville de Casablanca s’explique par la montée en puissance des métropoles francophones d’Afrique subsaharienne qui occupent désormais huit des dix premières places du classement des villes francophones d’Afrique, indique le rapport, précisant la ville marocaine se classe derrière Kinshasa (15,3 millions), Abidjan (5,4), Yaoundé (4,3) et maintenant Douala.

Toujours selon les projections de l’Organisation des Nations unies, Casablanca ne serait plus que l’unique représentante du Maghreb dans le top 10 du classement en 2035, tout en n’arrivant qu’à la dixième position (4,7 millions d’habitants, très loin derrière Kinshasa, qui dépasserait les 25 millions).

S’agissant de l’investissement sur le continent, le Royaume du Maroc, actuellement deuxième investisseur africain, est en passe de ravir la première place à l’Afrique du Sud, en grave déclin économique, souligne l’étude.