Casablanca veut installer de nouvelles toilettes publiques

Casablanca veut installer de nouvelles toilettes publiques




L’équipe municipale dirigée par Nabila Rmili s’est engagée à régler définitivement le problème dans les prochains mois.

Pour ce nouveau projet confié à la société locale de développement « Casa Baia », la ville dispose d’un budget de 30 millions de dirhams issus de l’excédent budgétaire de la SDL.

« Ce montant nous a été restitué, et nous avons décidé de le consacrer aux toilettes publiques à Casablanca, et aux espaces verts », a expliqué la maire aux élus de la ville.

Toutefois, les sites d’implantation de ces nouvelles infrastructures n’ont pas été encore définis.

Lors de la session tenue vendredi, la maire a annoncé aux élus que la ville que le montant des recettes en 2021 a atteint 3 milliards et 425 millions de dirhams, soit 98% des prévisions.

Une performance qui fait de Casablanca, la seule de toutes les villes du Royaume du Maroc, à atteindre l’autonomie financière.

« Nous avons atteint un taux d’émission des dépenses programmés de 86% en 2021 », s’est-elle félicitée.

Cette session a été aussi l’occasion pour le conseil communal d’annoncer le recrutement dans les tout prochains jours, de 20 médecins et 10 architectes, ainsi qu’un autre appel d’offres pour recruter 5 vétérinaires pour le zoo d’Aïn Sebâa à Casablanca, dont l’ouverture avait été annoncée pour mars 2022.