Abdelilah Benkirane se fait l’avocat d’Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane se fait l’avocat d’Aziz Akhannouch




Une fois n’est pas coutume, Abdelilah Benkirane se fait l’avocat d’Aziz Akhannouch.

Il s’est dit «surpris» par la campagne lancée sur les réseaux sociaux, réclamant le limogeage du chef du gouvernement.

«C’est bizarre (…) Je suis contre les personnes qui demandent le départ d’Akhannouch, maintenant», a-t-il déclaré ce samedi lors de son discours devant les membres du conseil national du PJD, réunis en session ordinaire les 19 et 20 février.

Le secrétaire général du PJD a mis en garde contre une «opération de règlement de comptes» et de «complots» visant l’actuel chef de l’exécutif.

Et de rappeler que depuis l’intronisation du roi Mohammed VI, tous les chefs de gouvernement ont accompli leurs mandats jusqu’à leur terme à l’exception d’Abbas El Fassi, suite au Printemps arabe.

Abdelilah Benkirane a proposé de donner au président du RNI «un an» pour qu’il apporte des solutions aux problèmes des Marocains.

Dans le cas contraire, le secrétaire général a émis le souhait que le roi Mohammed VI intervienne «et organise des élections anticipées, comme en 2011».

Il s’est dit par ailleurs opposé à la désignation de Moulay Hafid Elalamy à la place d’Aziz Akhannouch.

Depuis quelques jours, des appels sur les réseaux sociaux réclament la démission du chef du gouvernement.

Une campagne qui connait également l’adhésion de certains médias.