Le président de la CEDEAO salue le leadership du Roi Mohammed VI en Afrique

Le président de la CEDEAO salue le leadership de SM le Roi Mohammed VI en Afrique




Le président du parlement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Sidie Mohamed Tunis, a salué le leadership de SM le Roi Mohammed VI dans le continent africain.

Au cours de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, M. Tunis a salué “le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au niveau du continent africain, ainsi que la qualité des relations fortes et multidimensionnelles liant le Royaume du Maroc et les différents États d’Afrique de l’Ouest”, indique un communiqué de la Première Chambre. M. Tunis effectue une visite de travail dans le Royaume à la tête d’une délégation parlementaire importante,

Sidie Mohamed Tunis a également affirmé la volonté du parlement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest d’établir des relations solides et privilégiées avec les deux Chambres du parlement marocain, notant qu’”il existe de nombreux points en commun entre nous et les relations parlementaires vont contribuer à plus de rapprochement entre le Royaume du Maroc et ce groupement”, ajoute la même source.




De son côté, M. Talbi Alami a affirmé que le Maroc et les pays de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest entretiennent des liens forts et font face à des défis communs liés à la sécurité, à la stabilité, au développement, aux changements climatiques, aux énergies renouvelables et à la pandémie de Covid-19, ce qui nécessite davantage de rapprochement, de coordination et d’action commune.

À cet égard, le président de la Chambre des représentants a appelé au renforcement de l’action parlementaire africaine commune au service des intérêts des peuples du continent et de la consolidation des principes de démocratie, soulignant que “l’Afrique est le continent de l’avenir et qu’on doit œuvrer ensemble pour son développement et pour garantir un avenir meilleur”.

Les deux parties ont souligné la nécessité de donner un nouvel élan à la coopération entre la Chambre des représentants et le parlement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, de renforcer le dialogue et la communication parlementaires, ainsi que d’assurer une coordination et un dialogue continus sur l’ensemble des questions d’intérêt commun, conclut le communiqué.