Malte salue le rôle important du Maroc dans la région méditerranéenne

Malte salue le rôle important du Maroc dans la région méditerranéenne




Le ministre des Affaires étrangères et européennes de Malte, Evarist Bartolo, a indiqué, mardi à Rabat, que son pays reconnait « le rôle important » joué par le Maroc dans la région méditerranéenne, particulièrement ses efforts dans le dossier libyen.

Lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le chef de la diplomatie maltaise a souligné que Rabat dispose d’une « diplomatie discrète qui considère que les Libyens eux-mêmes doivent résoudre leur situation ».

« Nous pensons également qu’imposer une situation de l’extérieur ne sera pas une solution. Nous appelons nos amis libyens à se réunir et à trouver un moyen d’avancer politiquement, économiquement et militairement », a dit le ministre des Affaires étrangères et européennes de Malte, Evarist Bartolo.

Le Royaume du Maroc et la République de Malte ont exprimé, à cette occasion, leur détermination à travailler ensemble dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (UpM) pour donner un nouvel élan au développement économique.




« Le Maroc et Malte peuvent travailler ensemble dans le cadre de l’UpM à laquelle nous appartenons et en laquelle nous croyons pour donner un nouvel élan au développement économique », a indiqué le ministre des Affaires étrangères et européennes de Malte, Evarist Bartolo.

« Nous aimerions que l’Europe comprenne mieux qu’il ne peut y avoir de sécurité et de paix en Europe s’il n’y a pas de sécurité et de paix en Afrique. L’avenir des deux continents est lié et quelle que soit l’importance que nous accordons aux autres régions du monde, le voisin immédiat de l’Europe est l’Afrique », a-t-il relevé.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a souligné que son entretien avec le ministre maltais a été aussi l’occasion de se féliciter de la solidité des relations liant les deux pays, unis par un voisinage euro-méditerranéen commun et des relations fortes entre le Maroc et l’Union européenne qui doivent confronter des défis communs en Méditerranée, a-t-il déclaré.

Le ministre a fait également part de la convergence des points de vue entre le Maroc et Malte sur divers sujets d’actualité internationale.