Maroc: plaidoyer pour une levée totale des restrictions sanitaires

Maroc : plaidoyer pour une levée totale des restrictions sanitaires




Le Professeur Azeddine Ibrahimi, membre du Comité technique et scientifique, plaide pour un retour rapide à la vie normale.

Au regard de la situation épidémiologique du royaume et du succès de la vaccination, l’expert recommande la levée totale des restrictions sanitaires.

Après les sacrifices des Marocains à se conformer aux orientations des autorités publiques et ayant pris part à la campagne de vaccination, il est temps pour elles de voir se réaliser les promesses de revenir à une vie normale.

C’est la substance du plaidoyer fait par le directeur du laboratoire de biotechnologie à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat.

Sur sa page Facebook, l’expert a expliqué que le royaume du Maroc présente tous les indicateurs pouvant lui permettre d’établir un calendrier pour un retour progressif à la vie normale.

« Il est peut-être temps d’annoncer un calendrier au regard des indicateurs…




Tout le monde au Maroc souhaite et aspire à sortir de la lassitude psychologique due à l’incertitude des lendemains », a-t-il écrit.

Pour lui, le Royaume du Maroc répond aux critères scientifiques de base que la plupart des pays ont utilisés pour annoncer leur calendrier.

Il cite en exemple, le désencombrement des salles de réanimation et la baisse des contaminations, permettant la maîtrise et le contrôle du virus, sans risque « de rallumer la pandémie ».

Par conséquent, le Professeur Azeddine Ibrahimi recommande l’ouverture des stades ou l’accomplissement des prières des « tarawih » au sein des mosquées, alors que seulement quelques semaines séparent du mois sacré de Ramadan.

Enfin, il propose l’allégement du protocole sanitaire dans les écoles, car selon lui il a un impact psychologique du port du masque pour les enfants.