NewMed Energy lorgne des licences d’exploration du pétrole et gaz au Maroc

Une société israélienne lorgne des licences d’exploration du pétrole et gaz au Maroc




La société israélienne, NewMed Energy, manifeste son intérêt pour des licences d’exploration au royaume sur de nouveaux champs pétroliers et gaziers.

Une ambition exprimée par son PDG, Yossi Abu, à l’occasion d’un point de presse tenu ce mardi 22 février, et marqué par l’annonce du changement de la dénomination du groupe, qui s’appelait auparavant Delek Drilling.

Le responsable du mangement a révélé que NewMed Energy «est dans un processus avancé pour l’obtention de licences d’exploration au Maroc en tant que partenaire leader dans son domaine avec des connaissances professionnelles considérables et une expérience éprouvée».

La société «a identifié le Maroc comme un pays au potentiel énorme tant sur le plan géologique que commercial», a précisé Yossi Abu.

NewMed Energy porte un intérêt particulier pour les zones côtières marocaines en Méditerranée et dans l’océan Atlantique Nord.




Pour rappel, fin septembre 2021, la compagnie d’exploration gazière et pétrolière israélienne Ratio Petroleum Partnership a obtenu du ministère marocain de l’Energie, les droits d’exploration et d’étude exclusive du bloc Atlantique de Dakhla d’une surface d’environ 109 000 kilomètres carrés.

Cette annonce de NewMed Energy intervient au lendemain de la signature à Rabat d’un accord de coopération économique entre Rabat et Tel-Aviv.

Signé par le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour et son homologue israélienne, Orna Barbivai, cet accord engage les deux pays à faciliter l’investissement et le commerce dans les secteurs de l’industrie 4.0, l’agroalimentaire, l’automobile, l’aéronautique, le textile, les technologies de l’eau, les énergies renouvelables, l’externalisation des services, les dispositifs médicaux et l’industrie pharmaceutique.