Santé: pour limiter la fuite des cerveaux, le Maroc augmente les salaires

Santé: pour limiter la fuite des cerveaux, le Maroc augmente les salaires




À compter de 2023, les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur public verront leur rémunération et leur statut professionnel revalorisés.

Cette mesure prise par le gouvernement est censée limiter la fuite des cerveaux.

Après « plus d’une décennie » de mobilisation, les syndicats sont parvenus à un accord avec le gouvernement, lors d’une réunion tenue le 22 février, fait savoir un communiqué.

À cet effet, la grille indiciaire des médecins, pharmaciens et dentistes subira un changement dans la fonction publique.

Elle débutera désormais avec l’indice 509, ce qui signifie une augmentation des salaires comprise entre 3200 Dhs et 3800 Dhs.

Quant aux infirmiers et techniciens de santé diplômés d’État, ils bénéficieront tous d’une promotion, augmentant leur classement et donc leurs salaires.

Le ministère de la Santé affirme que les réformes ne sont qu’une première phase vers davantage de discussions et de concrétisation des revendications.

Il a également souligné que le nouvel accord s’aligne sur les efforts du pays pour généraliser la protection sociale et développer le secteur de la santé et son capital humain.