1,1 million de livres distribués dans les écoles primaires du Maroc

Maroc : 1,1 million de livres distribués dans les écoles primaires pour soutenir la lecture




L’opération de distribution de 1,1 million de livres et contes au profit des élèves des établissements de l’enseignement primaire, ainsi que 22 000 copies du Guide des enseignantes et enseignants a été lancée, vendredi à Rabat, par le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa et la directrice de l’Agence américaine pour le développement international (USAID-Maroc), Brooke Isham.

Cette opération, destinée aux élèves des quatre premiers niveaux du cycle de l’enseignement primaire, s’inscrit dans le cadre du programme national de lecture, visant à initier et encourager les élèves à la lecture.

Elle leur permettra également d’acquérir une connaissance supplémentaire, à même de renforcer leur actifs de connaissances, de procurer un ensemble de compétences et de développer leurs capacités linguistiques.




S’exprimant à cette occasion, le ministre a souligné que les enfants et les jeunes disposent d’un temps énorme en dehors de l’école, d’où l’importance de les aider dès les premières années de socialisation à mieux l’investir dans l’amélioration de leur connaissances et compétences linguistiques à travers la lecture et l’ouverture sur les autres cultures, à même d’apprendre les fondements du vivre-ensemble, de l’acceptation des différences et de la tolérance.

Ce qui a été fait dans les établissements expérimentaux du projet «lire pour réussir» aide grandement à explorer les voies d’avancement des apprentissages au sein de l’école marocaine, que ce soit l’expérience de lecture, en allouant une heure par semaine dans le cadre des cours hors programme ou en encadrant l’auto-lecture individuelle et en investissant ses acquis pendant les cours de langue, ainsi que l’expérience de la lecture et des activités divertissantes pendant les vacances d’été en coopération avec des associations de la société civile, une expérience qui a démontré que les enfants sont assoiffés d’activités divertissantes constructives pendant les périodes de vacances, a-t-il ajouté.




Le ministre a souligné la nécessité de redoubler d’efforts pour restaurer la confiance dans l’école publique et promouvoir les responsabilités des générations actuelles envers les générations futures, considérant que cette confiance est la garantie d’une intégration culturelle, sociale et économique des groupes cibles selon leur goûts et qualifications.

Dans le même contexte, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a souligné que cette percée constitue une nouvelle pierre angulaire d’un projet national important, visant à réconcilier les enfants et les jeunes scolarisés avec la lecture, l’ouverture sur soi et sur le monde, en renforçant l’enseignement littéraire, dimension culturelle scientifique et artistique incarnée dans diverses expressions et genres d’écriture.

Pour sa part, la directrice de l’Agence américaine pour le développement international a fait savoir que cet événement vise à soutenir la culture de la lecture ainsi qu’à améliorer les compétences de lecture de la langue arabe au Maroc.




Ceci en fournissant et en utilisant le kit de lecture et le transférer des institutions pilotes du Programme national de lecture à toutes les classes d’enseignements du pays.

Elle a noté que chaque kit de lecture contient 100 histoires, livres et textes différents pour les apprenants de la première à la quatrième année de l’enseignement primaire à lire et à apprécier, et aide à améliorer leurs compétences en lecture et en écriture, à stimuler leur imagination et à développer leurs compétences linguistiques.

Le ministère a préparé les bases pour généraliser le programme de lecture à travers la révision de 315 livres et histoires, en les adaptant au contexte marocain et en incluant des exemples qui renforcent l’approche genre et l’intégration sociale.

Dans sa phase pilote, cette initiative a permis à environ 27 000 élèves des quatre premiers niveaux de l’école primaire d’accéder à la plateforme numérique de lecture.

Environ 600 cadres pédagogiques et administratifs ont été formés dans les écoles expérimentales pour apprendre à manipuler «la plateforme des oiseaux numériques» pour soutenir l’apprentissage des apprenants et suivre leurs réalisations à l’école et à la maison.