France: un homme fonce en voiture sur la mosquée Al Badr de Meaux

France: un homme fonce en voiture sur la mosquée Al Badr de Meaux




Un homme de 37 ans de confession musulmane a foncé en voiture sur une porte de la mosquée Al Badr de Meaux samedi dernier. Souffrant de troubles mentaux, il a été arrêté puis placé en unité psychiatrique sur décision administrative. Les faits se sont déroulés samedi 26 février vers 11h20.

Le trentenaire a démoli la porte servant de sortie de secours de la mosquée Al Badr, rue Sébastien de Brossard à Meaux, rapporte Le Parisien. « Heureusement, il n’y avait personne dans la mosquée, note Radoine Khorchi, membre du bureau de l’association islamique culturelle et cultuelle de Meaux.

Nous sommes attristés mais soulagés qu’il n’y ait pas de blessés. Deux portes sont abîmées. On a fermé le rez-de-chaussée et ouvert l’étage pour avoir où prier ». Après avoir commis ce forfait, le mis en cause s’est garé devant la mosquée, est parti à pied pour prendre le train à la gare de Meaux.




Il sera interpellé vers 20 heures, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Après suspension de son placement en garde à vue, il sera placé dimanche 27 février en unité psychiatrique sur décision administrative. Ceci, après qu’un médecin et un psychiatre l’ont examiné.

Cet homme qui a été déjà condamné pour violences conjugales en novembre 2021 souffre de troubles psychiques. Se basant sur les conclusions des spécialistes, la justice a exclu un acte terroriste.

« Il se trouve que ce jeune musulman ne dispose pas de toute sa raison, a informé le Centre islamique Al-Badr. […] Nous sommes, comme toute la communauté musulmane de Meaux, attristé et choqué de cet acte, mais nous devons garder notre calme et notre discernement face à cette situation. »