Le Maroc n’est pas concerné par la fermeture de l’espace aérien de la Russie

Le Maroc n’est pas concerné par la fermeture de l’espace aérien de la Russie




En réponse aux sanctions européennes, la Russie a décidé de fermer son espace aérien à 36 pays, dont les 27 membres de l’Union européenne. Le Royaume du Maroc n’est pas concerné par cette mesure.

« En réponse à l’interdiction par les États européens des vols d’avions civils exploités par des transporteurs aériens russes et/ou enregistrés en Russie, une restriction des vols des transporteurs aériens de 36 États a été introduite », a annoncé l’agence russe de transport aérien Rosaviatsia dans un communiqué.




Ces pays sont : Albanie, Anguilla, Autriche, Belgique, Bulgarie, Îles Vierges britanniques, Allemagne, Gibraltar, Hongrie, Grèce, Danemark, Canada, Croatie, Chypre, République tchèque, Estonie, Finlande, France, Jersey, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

Suite à l’interdiction de vols par la Grande-Bretagne à Aeroflot, le transporteur phare du pays, ainsi qu’aux jets privés, la Russie a, à son tour, interdit aux compagnies aériennes britanniques d’opérer des vols vers son territoire la semaine dernière.

Dimanche, c’est l’Union européenne qui a fermé son ciel aux avions russes, y compris les jets privés.